Le Schéma de Cohérence Territoriale

Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT) du Pays de Rennes, approuvé le 18 décembre 2007, fixe le cadre général d’aménagement de notre territoire pour les années à venir.

Les Plans Locaux d’Urbanisme doivent être compatibles avec ce SCOT.

Il y est écrit, notamment, que « l’agriculture du Pays de Rennes, très présente et dynamique, n’est pas seulement le grand aménageur de notre paysage, c’est aussi un acteur économique important. Elle fournit environ 3000 emplois directs, 4500 dans l’agroalimentaire et induit en outre autour de 3000 emplois de service. » (…) « L’activité agricole est un gage en termes d’autonomie alimentaire (et plus largement des ressources naturelles) qu’il faut conserver au risque de devenir plus encore dépendants des approvisionnements extérieurs pour les besoins primaires du territoire » (p. 23)

Pour préserver les espaces agricoles, il prescrit notamment « l’obligation de continuité de l’urbanisation » ainsi que « l’interdiction du mitage et du développement des hameaux » (p. 63).

Pour protéger notre ressource en eau et faciliter sa rétention, il prescrit « la protection large des fonds de vallée qui permet à la végétation de bien jouer son rôle de filtrage » (p. 61).

Plus d’informations sur le site du Pays de Rennes. Les références ci-dessus sont des références aux pages du rapport de présentation du SCOT, partie 1 à 4.